Le devenir du défunt avant les funérailles

Vous pourrez demander en cas de décès le transport du défunt vers son domicile, sauf si une enquête de police ou de gendarmerie a été ouverte, peu importe les circonstances et le lieu du décès.

Cette requête est à adresser au plus tard dans les 48h après la constatation du décès.

Si conserver le corps du défunt au domicile familiale est trop douloureux, il est possible de demander son transport dans un lieu tiers comme une chambre funéraire.

Nos conseillers se tiennent bien évidemment à votre disposition pour organiser le transport du corps du défunt et réaliser l'ensemble des démarches administratives.



Le transport en chambre funéraire

La chambre funéraire est un lieu que les familles privilégient. Il permet d'extérioriser le décès tout en offrant un espace assez intime pour se recueillir.

Nos chambres funéraires sont accessibles tous les jours grâce à un digicode. Vous pourrez bien entendu personnaliser ce lieu à votre convenance.

Le rapatriement du corps

Il n'est pas possible de prévoir l'heure ni l'endroit d'un décès.

Si cet événement tragique se produit à l'étranger, alors notre service dédié s'occupera de prendre en charge le rapatriement du corps du défunt et de réalisera l'ensemble des démarches spécifiques pour un retour rapide du corps.

Si le décès a lieu en France mais que le défunt a émis le souhait de reposer sur une terre étrangère nous pouvons aussi effectuer les démarches nécessaires pour le transport vers le pays de son choix et pour l'organisation des funérailles.

Il est important de souligner que dans tous les cas, le rapatriement nécessitera une mise en bière. La réglementation en vigueur est très stricte, le cercueil devra être obligatoirement hermétique et scellé.

Rapatriement du corps en France

Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour le rapatriement du corps dans les meilleurs délais. Ce délai peut bien entendu varier en fonction de la fréquence des vols ou du lieu de décès vers la France.

Dans tous les cas, nos conseillers feront appel au Consulat de France ou à son représentant légal pour autoriser le rapatriement du défunt.

Cette autorisation d'un représentant du Gouvernement Français est obligatoire pour qu'un corps puisse revenir en France.

Rapatriement du corps hors de France

Nous nous occuperont de l'ensemble des formalités nécessaires si le souhait du défunt était de reposer dans un autre pays que la France.

L'autorisation de transport ne pourra qu'être délivrée que par le Préfet du lieu où a été fermé le cercueil.

Il est également important de souligner que la réglementation n'est pas la même en fonction du pays où reposera le corps du défunt. Nos équipes, grâce à leurs contacts locaux, se chargeront d'assurer le transport et la mise en terre dans les meilleurs délais, conformément aux souhaits du défunt.

Top